A l’Aquaforum : Les crises biologiques de l’histoire de la Terre

Thierry Mulder, Maitre de conférence EPOC, Université de Bordeaux

Les grandes crises biologiques ont été l’occasion de transitions entre des formes de vie dominantes. Hormis les quelques périodes d’extinction massive décrites plus loin, le taux de disparition « normal » des familles d’animaux marins par million d’années montre un déclin progressif à l’échelle des temps géologiques, passant de 5 familles par million d’années au Cambrien, au début de l’éon Phanérozoïque et de l’ère Paléozoïque il y a environ 540 millions d’années, à 2 familles par million d’années durant l’ère Cénozoïque (Tertiaire)3, de 66 millions d’années à nos jours (en excluant la série actuelle de l’Holocène).

Dans les mers, les cinq extinctions massives ont essentiellement concerné les animaux, une seule a perturbé significativement l’évolution des plantes4.

Jeudi 21 Février 2019 à 18h30

Plan d’accès à l’Aquaforum